La Horgne


couv5

 

Ange, un flic quinquagénaire promène sa névrose, Gaïa, une gamine en rupture promène son chien. L’un et l’autre marchent dans les rues d’Aix-en-Provence, le nez au sol.
Le flic déteste les punks à chien, la fille déteste les flics. Ils jouent sur le même terrain.
Un meurtre non élucidé les réunit, puis tout s’emballe. Adieu Aix, bonjour la route.
Ce road-trip vous fait parcourir les routes du Sud-Est, trop vite, ou pas assez, car de drôles de rencontres les attendent. Elles leur retourneront les tripes, jusqu’à ne plus savoir qui est qui, ni ce qu’il ou elle fait là, et pourquoi, pour qui. Mais, Samuel Beckett l’a dit, « il faut continuer », ils continueront donc. Jusqu’au bout.

Lis Hëldet et Jean Heffeder signent là un roman réaliste et dérangeant, écrit à l’écoute de leurs héros.

Drôle. Sensible. Écologique.