Atelier période bleue, période rose


Si ces deux périodes font évidement référence à des périodes picturales chez Pablo Picasso, on peut néanmoins aborder l’expérience que nous proposons sans y faire référence ( ce serait dommage mais ce n’est pas indispensable! 🙂 )

Matériel:

2 Feuilles Format raisin.

Si vous n’en avez pas, il suffit de scotcher au dos 4 feuilles A4 ensemble. Faire 2 supports identiques.

Peinture.

De préférences, pour les nuances. Mais on peut faire l’étude, avec tout nuancier monochrome bleu et rouge pour peu qu’il soit suffisamment décliné ( 3 crayons de couleurs différentes risquent d’être décourageant!).

Préparer deux palettes:

– L’une avec tous les bleus que vous avez, plus du blanc, plus du noir

– L’autre avec tous les rouges que vous avez plus du blanc, plus du noir.

Consigne de départ:

– Réaliser deux dessins à peu près identiques sur les deux supports.

– Peindre en monochrome. Commencer par le bleu.

Il est fort probable qu’à un moment de la peinture, il y ai le besoin d’ajouter UN PEU d’autre couleur. Les proposer sur une autre palette. Ne pas hésiter à détourner la consigne 😉

 

Vous participez? Dites le nous en com 😉

 

 

 

Comme je m’y attendais, très vite en peignant en bleu, les enfants ont exprimé à quel point leur peinture n’avait rien de triste. Que Pablo Picasso avait prit une décision, et que ce n’était pas la leur. Nous avons tous les trois eu du mal à nous atteler à la peinture rose, deux fois la même chose, c’est gavant, mais une fois que nous avons eu les résultats, on a trouvé ça bien rigolo. Tout le monde a fait des peintures très colorés et très expressive avec cette exercice! Mais mine de rien, il y en a des qui ont appris à faire et utiliser des dégradés monochromes! Je n’ai pas sorti le poster de l’échéancier des couleurs froides et chaudes, et complémentaires, on verra un plus tard.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optionally add an image (JPEG only)